Accueil

Véritable coopérative de consommateurs

Depuis plus de 40 ans

Accueil>Publications>aloe vera... l'incroyable remède...

aloe vera... l'incroyable remède...

Plante de l'Immortalité... Fontaine de jouvence... Remède d’harmonie... Docteur en pot ?...
Depuis plus de 3500 ans jusqu'à nos jours, on n'a cessé de vanter les mérites de cette belle plante : l'aoe vera, capable de soigner tant de maux...

Ainsi l'évoquaient Pline l’Ancien, Aristote, Hippocrate, Christophe Colomb … et maintenant nos diététiciennes à Coop Nature...

 

L'ALOE VERA... INCROYABLE REMEDE ?...

 

Cultivée à des fins commerciales la plante doit être utilisée mure et avoir autour de 4 ans. Le gel contenu à l’intérieur de ses feuilles aura ainsi atteint son potentiel nutritionnel optimum.

Les feuilles sont récoltées à la main pour ne pas meurtrir la feuille et éviter d’exposer le gel à l’air et à la lumière, ce qui l’oxyderait et réduirait ses propriétés nutritionnelles et médicamenteuses.

Dans la feuille, on récupère la pulpe à la main pour préserver ses qualités.

 

Attention à ne pas confondre le gel d’Aloe vera et le suc d’Aloe vera :

 

  • le gel, pulpe translucide, a des vertus cosmétiques et médicinales.

  • le suc ou latex, jaunâtre, amer, est un laxatif puissant.

 

s'assurer donc d'un procédé d’extraction et de filtrage correct.

THÉRAPEUTIQUE

Le catalogue des vertus de l'aloe vera semble infini... on peut :

 

  • Traiter les problèmes de peau : plaies et bosses, coups de soleil, brûlures, herpès, psoriasis... et aussi l'assouplir, l'embellir... souvent par simple application du gel rafraîchissant... comme Cléopâtre...

  • Réguler des fonctions digestives et intestinales : grâce à ses enzymes, le gel d’aloe est bénéfique à la flore bactérienne intestinale ; il est indiqué en cas de brûlures d’estomac, ulcère, flatulences, constipation, colites.

  • Lutter contre la grippe, stimuler les défenses immunitaires, soulager les laryngites et maux de gorge (gargarismes).

  • Réduire le taux de glucose chez les diabétiques...

  • Recommander des traitements à l'aloe aux personnes souffrant d’allergie, d'asthme et même de problèmes cardiaques...

  • Éliminer des toxines

  • Réduire plaque dentaire et gingivite.

  • Aider à s'adapter dans des situations difficiles : elle est dite "Plante adaptogène".

 

COSMÉTIQUE ET DERMATOLOGIE

Utilisé comme agent hydratant dans de nombreuses formulations cosmétiques, l’aloe vera est présent dans divers produits : crèmes pour les mains, le corps et le visage, baumes pour les lèvres, dentifrices, savons, déodorants, bains-douches, shampoings...

Plante fraîche ? Ampoules ou gélules ?

Dosées et pratiques, les ampoules et gélules seront d'autant plus efficaces que la cueillette et la préparation auront préservé les éléments nutritionnels et thérapeutiques de la plante.

En l'état des connaissances actuelles, l’aloe vera ne présente aucune toxicité ni aucune contre-indication à d’autres médications.

Il reste nécessaire de demander l’avis de son médecin dans le cadre d’une médication spécifique.

TEXTILE

Si en Grèce la plante a pu servir à teindre la laine, au Maroc le sabra, ou soie végétale, est obtenu après rouissage.

 

CULINAIRE

La pulpe de l’Aloe vera est comestible. Riche en protéines et en vitamines, elle peut être utilisée telle quelle à la cuillère ou en assaisonnement naturel pour les aliments en salades, ou mélangée à du miel, des yaourts, desserts ou boissons...

 

DÉPOLLUTION

Ces plantes auraient la capacité de purifier l’air en éliminant des produits chimiques présents à proximité et dans les fumées de cigarettes. Elles auraient également la capacité d’intercepter les ondes électromagnétiques émanant des ordinateurs, fours à micro-ondes, téléviseurs et téléphones.

 

Tant de vertus ont fait l'objet d’études plus ou moins approfondies, peu probantes.

Des recherches plus étayées pourraient être utiles.

photo feuille aloe vera

DIVERSES FAÇONS DE DETAILLER L'ALOE VERA

Attention à ne pas récupérer de jus plus jaune : le latex, très irritant

 phto aloe vera

photo gateau aloe verahttp://cuisinetimo.canalblog.com/archives/2017/05/30/35333552.html

 

JUS D’ALOE VERA

Ingrédients

 

  • 1 feuille d’aloe vera

  • 1 tasse de miel

  • 1 tasse de jus de citron

  • 1 peu de gingembre pelé

  • 1 trace de sel

  • 1 litre d’eau minérale

 photo plat aleo vera

Recette

 

  • Retirez la base de la feuille, prélever quelques morceaux

  • Retirer l'écorce avec un couteau aiguisé.

  • Déposer les gelées claires obtenues dans un mixeur.

  • Y ajouter miel, jus de citron, gingembre, sel et l'eau

  • Mixer le tout jusqu’à l’obtenir une préparation homogène

Avec le citron, ce jus peut se garder plusieurs jours au réfrigérateur

http://www.minutefacile.com/sante-bien-etre/alimentation/24479-recette-d---un-jus-d---aloe-vera-qui-permet-d---eliminer-les-toxines/

 

Sources :

 

« Plante de l'Immortalité » selon les Égyptiens...

« Fontaine de jouvence pour les Mayas »...

« Remède d’harmonie » dans la Chine du XVIe siècle...

« Docteur en pot » au journal de bord de Christophe Colomb...

D'où vient la réputation de cette belle plante ?...

 photo plante aloe vera

 

L’Aloe vera est une plante grasse des milieux arides, aux feuilles persistantes succulentes (gorgées d'eau)*, érigées en forme d'épées charnues, dentées, jusqu'à 1 m de long et 10 cm d'épaisseur, de couleur gris-vert, assemblées en touffes au sol sur une tige très courte (un peu comme l'agave) ; sa floraison sur hampe, jaune plus ou moins vif, a lieu en hiver et au printemps.

 

Sous la cuticule et le derme circule la sève donnant le suc ou latex, jaunâtre et amer ; au centre de la feuille est la pulpe mucilagineuse fournissant le gel.

Parmi de nombreuses espèces d’aloès, l'aloe vera, d'origine incertaine, fait partie de la famille des Aloéacées / Liliacées... des... asparagaceae ?... ou des Xanthorrhoéacées ?

Gag ?...

Du XVIIIe siècle jusqu'en 2009 l'Aloe vera est passé, au fil des études et des nouvelles connaissances, de la famille des Liliacées à celle des Aloeaceae, puis aux Asphodelacées et enfin aux Xanthorrhoéacées... Et assez donc !... Car ces mystères n'ont d'égale que la somme de ses vertus... thérapeutiques, cosmétiques, culinaires, textiles, tinctoriales...

( * Succulente : qui stocke l'eau dans ses feuilles ; dans l'aloe vera l'eau représente 98 à 99 % du poids des feuilles )

 

 

PROPRIETES

Dépurative, antiseptique, antioxydante, la feuille d’Aloe vera contient plus de 75 composés actifs, des sels minéraux (fer, calcium, potassium, cuivre, zinc, sodium, phosphore), des acides aminés et des vitamines ( B1, B2, B3, B6, B12, C, E).

Des extraits de feuilles d’Aloe vera sont utilisés sous forme de suc entrant dans la composition de remèdes et de cosmétiques, ou sous forme de gel pour des produits alimentaires.

 

HISTOIRE DE L'ALOE VERA...

 

  • 1 500 ans avant notre ère, en Égypte, le Papyrus Ebers (le plus ancien document médical connu), recommande l'aloès contre les vers, les maux de tête, les douleurs à la poitrine, les brûlures, les ulcères et les maladies de peau.

  • Vers le IIIe siècle, à Thèbes, le papyrus de Leyde, le mentionne parmi les "drogues mordantes" pour teindre les laines.

  • Après le Xe siècle on l'utilise en pharmacopée chinoise et au XIIe siècle il est utilisé en pharmacopée ayurvédique.

  • Du Moyen Âge à la Renaissance : Introduction en Europe.

  • XVe siècle : Grâce à elle, de l'équipage de la Santa Maria décimé par la malnutrition et la maladie, des marins sont sauvés... ( mais pas de miracle pour le bateau qui coule à la Noël 1492...)

  • XVe - XVIe siècle : prescrite dans les maladies du foie, de la rate, de la peau, les tumeurs internes et contre la toux.

  • XVIe - XVIIe siècle : Espagnols et les Hollandais l'apportent au Nouveau Monde.

  • XVIIe siècle : on inclut des concentrés secs de la plante dans les formulations abortives, emménagogues et vermifuges.

  • XIXe siècle : identification d'un des principes actifs de l’Aloe vera qu’on appellera aloïne (par Smith et Stenhouse en 1851).

  • Début XXe siècle : effets bénéfiques reconnus de la plante sur les brûlures.

  • Années 1930 : indication thérapeutique pour traiter les radiodermites dues aux rayons X (travaux de Collins) .

  • Années 1960 : Production industrielle en Amérique et commercialisation officielle.

  • 1981 : création du label IASC (International Aloe Science Council) * *

 

Si l'on procède soi-même à l’extraction de la pulpe de l'Aloe, attention à ne pas récupérer au passage l’aloïne du latex,

partie amère qui se trouve entre l’écorce et la pulpe !

 

aloe 1 aloe 2
photo 3 aloe photo 4 aloe
photo 5 aloe  photo aloe 6

 

 
Partagez cette information :