Tout sur la fève

07/12/2021
A savoir
Quand semer ? Certaines variétés se sèment de préférence au printemps (féverole, « Expresse »…) et commencent à se récolter au bout de 3 mois. D’autres se sèment à l’automne (« D’Aquadulce ») et se récoltent 6 mois plus tard.

Comment faire ?

Dans un sol bien ratissé, semez les graines une à une, tous 20 cm, en sillon, ou en poquets de 3 graines (vous supprimerez ensuite les 2 plants les plus faibles). Couvrez-les d’une fine couche de terre étalée avec le dos du râteau. Arrosez et placez un filet de protection contre les oiseaux.

Et après ?

Arrosez bien au démarrage, puis régulièrement ensuite. Désherbez et paillez pour maintenir la terre fraîche. Buttez les pieds pour empêcher les tiges de se coucher et protéger vos fèves des gelées. En région très froide, n’hésitez pas à les abriter sous un tunnel pendant quelques semaines (en principe, les fèves supportent les petites gelées jusqu’à – 5 °c).

Si les extrémités des poussent sont envahies de pucerons noirs, cela n’empêchera pas la récolte. Les jardiniers les plus méticuleux pinceront les extrémités des pousses envahies juste après l’apparition des premières fleurs pour éliminer les pucerons.

Le secret des graines :

  • Temps de germination : 10 à 15 jours (trempage dans l’eau 24 heures avant le semis).
  • Nombre de graines 100 g = 200.
  • Durée de vie (faculté de germination) : 6 ans.
  • Du semis à la récolte : 3 à 6 mois selon les variétés et les périodes.
  • Distance idéale : 20 cm ; profondeur : 6 cm ; distance entre les rangs : 15 cm.

La fève aime

- Un semis dans un sol frais et profond auquel vous aurez apporté du compost ou du fumier bien décomposé ;

- Des binages réguliers ;

- Le soleil.

La fève n’aime pas

- Le vent violent, qui peut déchausser les pieds ;

- Les terres trop acides ;

- La chaleur excessive.

La récolte

Pour déguster des fèves ultra-tendres, cueillez-les jeunes, lorsque les gousses ne dépassent pas 6 à 8 cm. Vous pourrez ainsi les consommer crues, à la croque au sel, comme les radis. Avec une récolte plus tardive, leurs grains devront être pelés. Vous pouvez aussi laisser sécher et noircir les gousses les gousses sur pied pour récolter les fèves sèches. Dans ce cas, il faudra faire tremper les fèves toutes une nuit avant de les faire cuire.

Le saviez- vous ?

Vous n’avez pas besoin de trop enrichir le sol en azote car les fèves, comme toutes les fabacées

(pois, haricots), fixent l’azote de l’air au niveau de leurs racines, grâce à des bactéries qui vivent dans de petits nodules, visibles à l’œil nu, sur les radicelles.

Citons quelques variétés actuelles :

« De Séville » à longue cosse, « D’Aguadulce » à très longue cosse,

« Tezierémeraude », « Trois fois blanches », « Red Epicure », « Primabel », etc.

photo fève 2pohoto fève

Partagez cette information :