Accueil

Véritable coopérative de consommateurs

Depuis plus de 40 ans

Accueil>Actualités>Le Glyphosate en question

Le Glyphosate en question

05/12/2017
Alertes
Fin novembre 2017 : les résultats sont tombés, renouvellement pour 5 ans...

C’est un puissant herbicide,  commercialisé par Monsanto, plus connu sous le

nom de Roundup. Aujourd’hui, le glyphosate est aussi fabriqué par d’autres industriels .  

Seul, il est peu efficace, mais les industriels y ajoutent des adjuvants chimiques pour

le rendre plus actif et faciliter son absorption par les plantes. Les molécules pénètrent

par les feuilles et se diffusent jusqu’aux racines. C’est un herbicide total. Il tue les

plantes sans distinction, exceptées  celles génétiquement modifiées pour lui résister .

On les retrouve dans le Roundup de Monsanto.

La chronologie :

   1999 : une étude Américaine soupçonne le glyphosate d’être génotoxique

(responsable de lésions  sur l’ADN) . Dans la foulée , plusieurs études

épidémiologiques suggèrent un risque  accru de lymphomes ( cancer du sang).

    2000 : le brevet du glyphosate tombe dans le domaine public .

    2002 : il est à nouveau homologué à l’unanimité par UE.

    2015 : une mise garde du CIRC*, agence de l’organisation de la santé mondiale,

classe la substance comme « cancérogène probable », contrairement aux agences

Européennes . Depuis les agences EFSA* et l’ECHA* ont été mises en cause,  par leur

manque de transparence.

    2016 : la commission Européenne décide de prolonger de 18 mois son autorisation,

jusqu’à 2017 faute d’accord entre les Etats.

   Mars 2017 : une nouvelle expertise est faite par l’EFSA*, qui estime que celle-ci

n’est pas « cancérogène ».

   Octobre 2017 : après les Monsanto Papers qui ont révélé la manipulation des

expertises européennes, une résolution du 24 octobre 2017 des députés européenns,

certes non contraignante,  a été votée pour la disparition de l’herbicide dans l’UNION

d’ici 2022 .

    1er Janvier 2019 : pour les particuliers , il sera interdit.

(L‘utilisation du glyphosate est déjà interdite en France dans les espaces publics.)  

Finalement où en sommes-nous ?

    Fin novembre 2017 : les résultats sont tombés, renouvellement pour 5 ans.                                               

Pour information : Des associations comme Générations futures, Foowatch, la ligue

contre le cancer, Greenpeace...  demandent une interdiction pure et simple  du glyphosate.

Y a t-il des alternatives ? 

- Oui, par un changement du modèle agricole productiviste, et le

développement d'une agriculture Biologique.

-  Oui, par le choix du consommateur :  manger BIO.

-  Oui, en faisant  connaître notre Coopérative de Consommateurs « COOP NATURE ».

Pour vous informer, allez visiter les sites web : https://www.generations-futures.fr/ https://www.greenpeace.fr/ . Sources Télérama  du 14 octobre 2017,  l’Humanité, les sites Générations futures, Greenpeace. * CIRC (centre international de recherche sur le cancer) agence dépendant de l‘OMS. * EFSA (European Food Safety Authority) * ECHA (European Chemical Agency).

1066795-le-p-tit-libe-glyphosate-vignette-danger

Partagez cette information :