Accueil

Véritable coopérative de consommateurs

Depuis plus de 40 ans

Accueil>Actualités>La retraite ... avancer dans l’age... avancer vers soi

La retraite ... avancer dans l’age... avancer vers soi

20/06/2017
A savoir
A la retraite s’offre l’opportunité de recentrer les priorités et de s’occuper enfin de soi pour jouir de la vie mais aussi veiller avec plus d’attention et de responsabilité au maintien d’une bonne santé.

            Les années passent ; les expériences nous enrichissent et nos corps méritent les meilleures attentions. C’est souvent à la retraite que s’offre l’opportunité de recentrer les priorités et de s’occuper enfin de soi pour jouir de la vie mais aussi veiller avec plus d’attention et de responsabilité au maintien d’une bonne santé.

            Les négligences concernant l’hygiène de vie ou l’alimentation peuvent être liées aux impératifs de la vie active mais aussi à un désintérêt pour ce qui est de la prévention (« tant que ça fonctionne »). Mais l’effet cumulatif des mauvaises habitudes est redoutable. Une chose est sûre néanmoins : Il n’est jamais trop tard pour bien faire... ni trop tôt !

Plan d’action :
            - Les rythmes :
L’humain fait partie de la nature, laquelle est rythmée par des cycles (saisons, jour/nuit, ...). Dès lors qu’on s’éloigne des rythmes de la nature, on s’affaiblit ex : travail de nuit, alternance trois huit, planning remplit à 120 % été comme hiver. A la retraite il est bon de se recaler sur les rythmes qui nous conviennent vraiment. Cela concerne les heures de repas, les heures de lever, de coucher et pourquoi pas une petite sieste ? (mais une demi-heure pas plus pour ne pas perturber le sommeil nocturne). Il est souhaitable aussi de conserver le rythme semaine/week-end pour rester en phase avec les actifs et pour aider par exemple à ne pas banaliser les extras alimentaires (ex : viennoiserie le samedi matin ou pâtisserie le dimanche midi, ...).
            - L’hygiène de vie :
L’activité physique est si importante. Mais attention on peut se faire plus de mal que de bien : l’acidité mal évacuée est « corrosive », une récupération insuffisante entretient l’inflammation des tissus, les radicaux libres mal neutralisés accélèrent le vieillissement. Ainsi, plus que l’intensité, c’est la régularité et la douceur qui apportent les meilleurs fruits (marche, bicyclette, ..). On reconnaît même par exemple qu’avoir un chien, du fait des promenades, améliore déjà la santé articulaire, vasculaire ainsi que... le transit.            
             - L’alimentation :
* Si vous n’étiez pas du matin et négligiez le petit déjeuner, il est temps de lui redonner ses lettres de noblesses. Par exemple, Le « Miam » de France Guillain (*) à base de fruits et d’oléagineux est d’un grand intérêt gustatif et nutritionnel (vitamines, enzymes, fibres, protéines, corps gras précieux qui évitent les fringales car digérés lentement).
* Diminuer les céréales (pain, pâtes, riz, biscuit,...) au profit des légumes  permet de limiter les calories et de faire le plein d’anti oxydants qui protègent du vieillissement.
* consommer régulièrement des super fruits riches aussi en  anti oxydants précieux (myrtille, cassis, goji, açaï, canneberge, grenade, en jus ou fruit frais, séchés ou surgelés)
* Attention de ne pas diminuer vos apports en protéines et veiller à en consommer à chacun des trois repas. Elles sont nécessaires au maintien de vos muscles mais aussi pour fabriquer des molécules importantes (enzymes, hormones, neuro transmetteurs, collagènes, kératine, etc ...).
- NB : introduire des repas végétariens permet d’équilibrer protéines animales et végétales.
* Ne bouder pas les corps gras végétaux : varier les huiles en privilégiant les omégas 3 pour les crudités (colza, noix, chanvre, lin, cameline) et l’huile d’olive pour les omégas 9.
- NB : consommer régulièrement des oléagineux (noix de cajou, de tournesol, de courge, du brésil, du périgord, sésame, ...) riches en protéines et lipides de structure (système nerveux, membranes de nos cellules). On peut les prendre au petit déjeuner, en collation, dans une salade composée ou même en accompagnement du plat principal.
* Boire au moins un verre d‘eau au lever et avant chaque repas
* Chouchouter votre foie et vos intestins

Le préventif vaut toujours mieux que le curatif, aussi, être attentif au quotidien permet d’associer plaisirs et respect de soi pour s’enrichir de nos années avec une santé optimum.

(*) recette détaillée en magasin au rayon librairie dans les ouvrages de France Guillain ou en suivant le lien : cliquez ici

Partagez cette information :