Accueil

Véritable coopérative de consommateurs

Depuis plus de 40 ans

Accueil>Actualités>SAVEZ-VOUS GOÛTER LES CHOUX... ?

SAVEZ-VOUS GOÛTER LES CHOUX... ?

29/01/2019
A savoir
Les choux !… nos chouchoux ?… toujours prêts, toute l’année et pour tous les usages... combien de variétés ? !...
Certains diraient : « Beurk !… peu importe, c’est pas bon !...»
Réparons donc cette infox…

Histoire de choux…

Le chou est une plante de la famille des Brassicacées, originaire d'Europe ; une des premières espèces, le chou maritime existe encore à l’état sauvage sur les côtes de la Manche.

Plante médicinale déjà chez les Romains et les Celtes, on en faisait encore des sirops contre la toux au 18e siècle .

Dit "médecin des pauvres", on l’utilise en cataplasme contre les brûlures, les douleurs. En alimentation, son action bactéricide et d’élimination des toxines aiderait la sphère gastrique, respiratoire et de la vessie, réduirait l’insomnie et les risques de maladies graves.

Dans le film Du poison dans nos assiettes Marie Monique Robin montre le rôle de la consommation de divers légumes et fruits dans la guérison de tumeurs cancéreuses chez les animaux étudiés dans un laboratoire américain :

Sur 35 fruits et légumes testés, on note 9 choux parmi les plus efficaces.

Le chou réduirait l’absorption d’iode : en cas d’hypothyroïdie, il peut être judicieux de l’évoquer avec son médecin

 

Qualités nutritionnelles du chou :

 

  • 90% d’eau, peu calorique.

  • Des vitamines C, E, K, B9 et aussi B1, B5 et B6.

  • Des minéraux et oligo-éléments : soufre, potassium, phosphore, calcium, sodium, magnésium et fer.

 

Une vingtaine d’espèces de choux se trouvent au marché, offrant un large choix de goûts et de préparations :

on en consomme la racine (rutabaga), la tige (chou-rave), les feuilles (chou commun, chou palmier, choux de Bruxelles) la tête compacte (chou pommé, rouge ou blanc, chou frisé), les fleurs (choux-fleurs, brocolis, romanesco) ou les pousses (boutons prêts à fleurir du fourrager de Daubenton, ex "chou-vache", aussi bons pour le bétail que pour nous : ces "pousses de choux" juste cuites, dégustées tièdes avec une sauce crème fraîche - vinaigre sont un délicat régal de printemps...)

 

  • Le chou se digère mieux cru, en entrée ou peu cuit avec des graines de fenouil, carvi ou cumin.

  • On peut aussi le blanchir quelques minutes avant de le cuire dans une seconde eau.

  • Une pincée de bicarbonate de soude dans l’eau de cuisson évite l’odeur (qui décourage certains).

  • En choucroute, cette"pré-digestion" assure une meilleure assimilation si on ne le noie pas de charcuterie !…

 

Les choux font partie des légumes verts alcalinisants favorables à l’équilibre acide base ; les choux de Bruxelles seraient acidifiants, à combiner avec des aliments aux qualités alcalinisantes.

Très économique, on n’en compte plus les recettes :

 

  • En crudité : chou-rave, chou chinois, chou pommé, chou-fleur…

  • Cuit à la vapeur, à l’eau, en potée, en gratin ou sauté au wok : chou-fleur, chou frisé, Bruxelles…

 

Ce n’est plus à prouver : les choux si différents nous offrent à table un éventail de goûts et plus largement encore, moult bienfaits à découvrir, pour notre plaisir et notre santé

Indiquer les liens :

Livre et film de Marie Monique Robin : Du poison dans nos assiettes

http://www.terrevivante.org/135-le-chou.htm

http://cuisinept.com/morue-de-noel-cuit-avec-des-legumes-recette-portugaise/

http://chefsimon.com/articles/produits-les-differentes-varietes-de-choux

https://amandebasilic.com/les-bienfaits-du-chou/

https://fr.wikipedia.org/wiki/Chou_romanesco

 

Partagez cette information :